top of page
Rechercher

Le financement des entreprises !

Dernière mise à jour : 5 mars 2021



Toutes les entreprises ont besoin de financement, que ce soit pour leur activité quotidienne ou pour leur développement.

Trouver des financements est donc essentiel pour l’activité économique et l’emploi.


Trouver des financements dans le cadre de l'activité quotidienne :

Une entreprise engage souvent des dépenses avant de toucher les recettes de ses ventes.

Pendant ce temps elle doit payer ses fournisseurs, les salaires, les loyers … Pour pallier ce décalage entre décaissement et encaissement, elle peut demander à sa banque un crédit de trésorerie qu’elle remboursera une fois le produit de ses ventes perçu.


Trouver des financements dans le cadre d'un développement / investissement :

L’entreprise se développe également par des projets d’investissement. Pour financer ces derniers, elle peut :

  • Avoir recours à l’autofinancement, en utilisant ses bénéfices des années antérieures

  • Avoir recours à des financements externes

o Il est fréquent que les entreprises (notamment les PME) s’adressent directement à leur banque pour solliciter un prêt bancaire. L’entreprise rembourse alors ce prêt sous forme d’échéances comprenant capital et intérêts. En 2016 en France l’encours de prêts bancaires atteignait 900 milliards d’euros, dont 70% financent des investissements.

o Certaines entreprises, notamment les grandes entreprises, s’endettent directement auprès d’investisseurs sur les marchés financiers sans passer par les banques. Les investisseurs prêtent de l’argent pour une durée déterminée en échange de titres de dette que l’entreprise rembourse à l’échéance. En achetant ces titres l’investisseur reçoit des intérêts appelés coupons.

  • Augmenter ses capitaux propres :

o En proposant à de nouveaux investisseurs de devenir propriétaires d’une partie de l’entreprise

o Ou en demandant aux actionnaires actuels d’apporter de nouveau de l’argent. Les actionnaires, à la différence des créanciers, ne demandent pas à être remboursés à une date fixée. Ils ont le droit de participer aux décisions de l’entreprise et de percevoir une partie des bénéfices.



La Banque de France :

La BDF établit toutes les statistiques relatives aux financement des entreprises françaises. Elle évalue régulièrement la santé financière de celles-ci et leur attribue une note (cote de crédit). Cette cote de crédit apporte une information utile aux acteurs du financement. Elle se compose d’un chiffre allant de 3++ (Excellent) à 9 (Compromise)

P (en procédure) ; 0 (Aucune indication défavorable (au sens incidents de paiements, décision ou information judiciaire) recueillie par la BDF)


La cote de crédit est à ne pas confondre avec la cote d'activité qui pour sa part, exprime le niveau d’activité de l’entreprise (dans la très grande majorité des cas, ce niveau est fonction du CA) : l’échelle va de A à M, par CA décroissant (A ≥ 750 millions €)

La cote N est une cote attribuée à une entreprise dont le CA connu ne reflète pas l’activité réelle de l’entreprise (ex. sociétés holdings …).

La cote X est une cote particulière, qui signifie que le CA de l’entreprise n’est pas connu de la BDF ou est trop ancien.






29 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page