top of page
Rechercher

Les différents financements professionnels

Dernière mise à jour : 21 févr. 2022

Dans le cadre d’un projet professionnel, il est judicieux de structurer les financements.

En effet, en fonction du besoin, il est possible d’avoir recours à un type de crédit particulier.


Ci-dessous, une liste non exhaustive :



Le crédit bancaire

Le crédit bancaire est le crédit le plus couramment sollicité.

Il permet de financer tous types de projets professionnels. Toutefois, les banques sont vigilantes et demandent un apport proportionnel au montant de l’emprunt sollicité.

La durée du prêt est fonction de la nature du projet :

- Crédit court terme (crédit de trésorerie),

- Crédit moyen terme (investissements liés au démarrage de l’activité ou à son développement),

- Crédit long terme (murs professionnels, construction immobilière)


Le crédit-bail mobilier (ou leasing)

Il s’agit d’une location avec option d’achat (LOA) ou sans (LDD) d’un bien matériel (bien d’équipement, véhicule)

LOA : Location avec Option d’Achat

LDD : Location Longue Durée

À la différence d’un crédit bancaire classique, l’entreprise n’est pas propriétaire du bien. Elle en est locataire. A la fin du contrat si la LOA a été choisie, l'entreprise en devient propriétaire.

En revanche, à la fin d’une LDD, elle restitue le bien à la société de crédit-bail, sans pouvoir en devenir propriétaire.

Pour une entreprise, cela lui permet de financer son matériel sans apport, et tout en préservant sa trésorerie.

Le contrat stipule la durée de la location, le montant du 1er loyer et l’option d’achat éventuelle.


Le crédit-bail immobilier fonctionne sur le même principe et est assorti d’une promesse unilatérale de vente, qui permet à l’entreprise d’en devenir propriétaire.



Le prêt d’honneur

C'est un prêt octroyé à titre personnel à un entrepreneur afin de renforcer son apport dans son projet professionnel. Son rôle est de faire effet de levier pour vous faciliter l'accès aux prêts bancaires.

Il est sans garantie, et sans caution personnelle.

Pour le recevoir, l’entrepreneur constitue un dossier qu’il soumet à l’organisme concerné qui étudie alors son éligibilité. Si son dossier est retenu, il passe alors devant un jury (une commission) qui décidera ou pas de le lui accorder.


Le prêt in-fine

Il s’agit d’un prêt bancaire dont le remboursement s’effectue en une seule fois, à échéance.

Les intérêts peuvent être versés pendant toute la durée du prêt ou versés en une seule fois, à échéance. Le capital est entièrement dû au terme du contrat.


Le prêt participatif

Ce type de prêt permet de renforcer les fonds propres de l’entreprise. Le recours à ce type de prêt peut permettre de compléter l’apport pour un projet, ou le développement d’une entreprise.


Le crédit revolving (appelé aussi crédit renouvelable)

Il consiste à mettre à disposition d’une entreprise ou de son dirigeant une somme d’argent maximale définie avec la banque. Cette somme peut être utilisée de n’importe quelle manière par l’emprunteur. Les intérêts sont à payer uniquement sur la somme de capital utilisée et non sur la somme totale disponible.



A votre disposition si vous souhaitez être accompagné dans votre recherche de financement ! Contactez-moi !

40 vues0 commentaire

Comments


bottom of page